Site Web du Dr Marc GIRARD

A mes lecteurs

mercredi 5 septembre 2012 par Marc Girard

Plusieurs lecteurs se sont émus d’un silence qui s’est prolongé plus de deux mois. Du fond du coeur, je les remercie de leur souci à mon égard.

Trois raisons rendent compte de ce relatif silence.

  • Une interrogation morale et politique sur l’utilisation du Net : même lorsque des contributions antérieures ont eu un certain succès - parfois mérité - il faut prendre garde à n’en point profiter pour envahir l’espace public d’une parole vide. L’on ne devrait prendre la parole que lorsqu’on a quelque chose d’intéressant à dire et Internet, malheureusement, contribue à la regrettable obsolescence de ce qui devrait être un préalable éthique incontournable.
  • Justement, il m’a semblé que depuis quelques semaines, l’actualité n’était pas particulièrement concernée par les problèmes de santé. Plus exactement, ces problèmes n’y apparaissent qu’en creux, puisque malgré la crise économique gravissime qui nous frappe, on n’entend RIEN de sérieux sur la nécessité de réduire le coût exorbitant des dépenses de santé aussi inutiles que nuisibles : alors que de plus en plus de gens, et même d’enfants, n’ont simplement plus de quoi manger décemment, qui reparle des sommes folles dépensées en pure perte en statines, en anti-Alzheimer, en vaccinations généralisées dont la justification mercantile devrait sauter aux yeux du moins informé - a fortiori des professionnels qui les prescrivent ? La récente débandade de Marisol Touraine dans la scandaleuse affaire Avastin/Lucentis dit assez l’orientation de nos chers "socialistes" [1] et confirme jusqu’à l’insupportable mon analyse que, la main dans la main avec les gouvernants, les lobbies financiers ont réussi aujourd’hui à inverser le pacte social en rançonnant les pauvres au profit des riches. C’est d’ailleurs l’occasion de rappeler qu’à l’automne 2009 (cf. mes Perles, 05/01/10), à l’unisson avec JM Le Guen (avec lequel elle s’est trouvée depuis en concurrence pour son poste de ministre), Madame Touraine morigénait Bachelot qu’elle accusait de n’en point faire assez avec la grippe H1N1 : à lui seul, le précédent suffit pour caractériser la compétence et l’acuité intellectuelle de la Dame [2]...
  • De façon encore plus aiguë, j’ai cédé aux sollicitations de mon éditeur et suis en train de préparer plusieurs ouvrages sur les thèmes le plus souvent évoqués sur ce site (ce qui occupe, et largement, la totalité de mon temps "libre"). Le premier sera consacré à un vaste sujet - La médicalisation du corps féminin - et je fais actuellement tout mon possible pour qu’il soit disponible en librairie au début de l’année 2013. Evidemment, je ne manquerai pas de tenir mes lecteurs au courant.

[1] Encore illustrée aujourd’hui même par les propos de Vincent Peillon qui, tout à son souci de "refonder l’école", commence par annoncer son intention de zoner les vacances d’été - sur la base d’une motivation parfaitement de nature à revivifier "la morale laïque" : "ne pas pénaliser trop l’industrie touristique"...

[2] Et de ridiculiser une fois encore feu Françoise Giroud dans son analyse que l’égalité hommes-femmes serait réalisée quand on pourrait confier un poste de responsabilité à une femme incompétente...


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 447811

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Informations sur le site et son auteur   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.26 + AHUNTSIC

Creative Commons License

89 visiteurs en ce moment